Mais jusqu'où ira ce petit boîtier ???

Je parle biensûr de mon micro-serveur, le Linksys NSLU2 ! Après y avoir installé un serveur FTP et un serveur WEB couplé à une base de données, je viens d'y installer un clone d'eMule, MLDonkey, un serveur Peer-to-peer multi-réseaux (edonkey, bittorrent, Gnutella, Kad et FastTrack) et open-source développé pour Linux.

L'intérêt de MLDonkey sur ces concurrents comme aMule ou xMule est qu'il est composé de deux programmes distincts. Le premier fournit la partie serveur. Il est donc dépourvu d'interface graphique, occupe très peu de ressources et est autonome. Il convient parfaitement à une utilisation sur un micro-serveur comme le Linksys NSLU2. Le second regroupe justement ce qui manque au premier, c'est-à-dire une interface graphique. Il peut être exécuté sur une autre machine et communiquer avec le premier via le réseau ethernet. Toute la puissance d'une telle installation réside dans le fait que c'est le serveur qui gère les téléchargements. Le client graphique ne sert qu'à lui donner des ordres et à surveiller l'évolution des téléchargements. On peut donc éteindre sereinement son ordinateur et laisser le serveur continuer à télécharger et lorsqu'on rallumera son ordinateur, on pourra vérifier grâce au client graphique où en sont les téléchargements. Pratique, non ? :-D

Son utilisation est facilitée par les scripts développés par la distribution Debian GNU/Linux, mais son installation nécessite quelques ajustements. J'ai mis à jour Mon_Serveur-HOWTO pour expliquer cela.

Je rappelle à l'occasion que le téléchargement de contenus protégés par des droits d'auteur est illégal. Cependant, le Peer-to-peer n'est pas illégal en soi et permet d'accéder à tout le contenu libre de droits de manière simple et efficace. Alors, pourquoi s'en priver ? ;-)