Cédric LEULLIER

dimanche 21 septembre 2008

Wyse S50 et LTSP 5

Voilà maintenant quelques mois que je me suis procuré le client graphique Wyse S50, dont je relatais l'intérêt dans mon billet Vers l'informatique de demain... - Retour aux années DISCO ! -. Après quelques difficultés de bande passante dues à une solution de liaison par courant porteur-en-ligne défectueuse (les débits ne dépassaient pas les 8 Mbps en pointe et les 2 Mbps en vitesse de croisière), j'ai fini par relier ma relique et mon Wyse S50 par un câble ethernet m'assurant un débit en pointe proche des 100 Mbps et une vitesse de croisière de l'ordre des 8 Mbps. Maintenant que la liaison est fiable, je vais pouvoir vous parler de l'utilisation de LTSP 5.

LTSP signifie Linux Terminal Server Project (voir la page de Wikipedia). Il permet de mettre facilement en place une architecture de type client-serveur. L'avantage de cette solution est que la partie client est elle aussi installée sur le serveur (dans un répertoire dédié appelé sous Linux CHROOT). Il n'y a donc rien à configurer sur le poste client à part le boot réseau, qui sur le client Wyse S50 se fait naturellement par le biais de PXE. J'ai donc installé la partie serveur et la partie client sur ma relique qui joue ici le rôle de serveur.

Une fois que tout est installé, il suffit de lancer le serveur et d'allumer le client. Ce dernier qui est ici le client léger Wyse S50 interroge le réseau pour obtenir sa configuration réseau (adresse IP, adresse de la passerelle, des DNS, etc...), puis lance une requête PXE pour obtenir un système d'exploitation. Dans ces deux étapes, c'est ma relique qui lui répond et fournit le système d'exploitation Debian GNU/Linux. Un fois ce dernier chargé et exécuté sur le client, ce dernier lance l'interface graphique X Window et attend le login et mot-de-passe de l'utilisateur. L'utilisateur se connecte alors directement au serveur et travaille comme s'il était réellement sur celui-ci.

LTSP 5 permet non seulement de transférer l'affichage graphique et la saisie du clavier et de la souris d'un poste sur l'autre, mais il permet aussi de transférer le son et la vidéo. Il permet aussi de prendre en compte et de partager tout périphérique USB branché sur le client, comme une clé USB, une imprimante ou un scanner.

Dans mon cas, LTSP 5 permet de partager l'utilisation de ma relique avec le client Wyse S50 branché sur la télévision. Cela permet d'avoir deux utilisateurs différents connectés simultanéement sur ma relique à deux endroits différents. :-D

Ma relique

Ce billet n'a pas vraiment d'intérêt en soi, mais il servira de référence pour de futurs billets.

Ce que j'appelle ma relique n'est autre que ma bécanne... c'est-à-dire mon ordinateur personnel, que je vais essayer de vous décrire ici :

  • Carte-mère : ASRock K7VT4A PRO (un vieux truc pas cher; ASRock est une sous-marque d'Asus);
  • CPU : AMD Duron 1,3 GHz (un processeur 32 bits équivalent à un Celeron d'Intel);
  • RAM : 758 MO (on est loin des Giga-octets d'aujourd'hui);
  • Carte vidéo : nVidia GeForce FX 5200 (complêtement dépassée aujourd'hui);
  • Cartes son et ethernet intégrés à la carte mère;
  • OS : Debian GNU/Linux (actuellement la version lenny).

Eh bien, tout ça marche très bien avec Linux et KDE. :-D Avec Wouindose, il y a longtemps que j'aurais dû changer de bécanne ! :-( Mais là n'est pas la question. Comme nous le verrons dans de futurs billets, c'est incroyable ce qu'on arrive à faire avec un viel ordinateur comme ma relique !!!